Annonces immobilières
Accédez ici directement à notre moteur de recherche immobilier.

Indiquez vos critères de recherche et découvrez en images nos propositions de lieux.

Recherche simple et rapide ou recherche très détaillée, ici, tout est possible !

Nos annonces
Le mot du Président
Les nouveautés
Videos de visites
Le Blog d'infos
Nos partenaires
Accès membres
Accès intercabinet
Nous contacter
Mentions légales

Rappelez-moi

Besoin d'un conseil, d'une information, une question ?

Nous vous rappelons quand vous le souhaitez.
Cliquez ici

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir des informations en temps réel.

Adresse Email :



Rejoignez-nous sur :

LE BARON HAUSSMANN : Honneur et Critiques (3ème partie)

LE BARON HAUSSMANN : Honneur et Critiques (3ème partie)
Ecrit le 14/10/2010 par : Partager sur LinkedIn Partager sur Google Partager sur Twitter Partager sur Facebook
3. HONNEUR ET CRITIQUES


Son activité au service de la transformation de Paris lui a permis d'accéder à la fonction de sénateur en 1857, de membre de l'Académie des Beaux-arts en 1867 et de chevalier de la Légion d'honneur en 1847, puis grand-officier en 1856 et enfin grand-croix. C’est après son élévation au titre de sénateur en 1857 qu’il se donne le titre de baron, en vertu d'un décret de Napoléon Ier qui accordait ce titre à tous les sénateurs. On dit aussi qu’il aurait refusé le titre de Duc proposé par Napoléon III. Le Dictionnaire du Second Empire montre qu’Haussmann s’est donné se titre à cause à l’absence de descendance mâle de son grand-père maternel Georges Frédéric baron Dentzel.

Ses travaux n'en restent pas moins contestés à cause des sacrifices qu'ils ont entraînés ; les méthodes employées ne s'encombrent pas des principes démocratiques et les manœuvres financières sont assez douteuses. Les nouvelles lois d'expropriation entraîneront plus tard de nombreuses contestations, en outre, la faillite des petits propriétaires qui ont vu leurs biens détruits. En parallèle, les nouveaux règlements imposent des constructions d'un niveau de standing élevé. Il en résulte une forte spéculation immobilière qui exclut de facto les classes les moins aisées de la société parisienne. Une partie de la population manifeste son mécontentement en même temps que son opposition au pouvoir en place. Si dans la population Haussmann est devenu très impopulaire, la classe dirigeante républicaine lui rendra hommage plus tard car il faut comprendre que pendant les 17 ans de son mandat et les 20 ans qui ont suivi, les Parisiens ont vécu près de 40 années de grands travaux. C'est-à-dire plus de 300 000 personnes qui ont été déplacées et toutes celles qui ont quitté Paris.

Napoléon Ier l'a dit: "Pour embellir Paris, il y a plus à démolir qu'à bâtir." L’haussmannisation parisienne aurait coûté 1500 millions de francs, ce qui est loin des 500 millions annoncés par Haussmann. On l'accuse également, à tort, d'enrichissement personnel. Jules Ferry lance à cette époque un pamphlet terrible "les contes fantastiques d’Haussmann" en 1867, par analogie avec les "Contes d’Hoffmann" d’Offenbach.

Le Baron, qui avait un temps espéré entrer au gouvernement pour mettre en œuvre ses idées à l'échelle du territoire national, est destitué de son pouvoir par le nouveau cabinet d'Émile Ollivier le 5 janvier 1870, quelques mois avant la chute de Napoléon III. Son successeur est Léon Say, mais Belgrand et surtout Alphand conservent un rôle prépondérant et poursuivent l'œuvre de celui qu’on surnomma aimablement "le préfet éventreur"" et "l’Attila de l’expropriation".

Après s'être retiré pendant quelques années à Cestas près de Bordeaux, Haussmann revient à la vie publique en devenant député de la Corse de 1877 à 1881. Il reste bonapartiste malgré le retour de la République. Il consacre la fin de sa vie à la rédaction de ses mémoires, un document important pour l'histoire de l'urbanisme de Paris.

Le baron Haussmann meurt le 11 janvier 1891. Il est enterré au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

© Samia Bekrar - HAUSSMANN PRESTIGE
Copyright (C) 2011 - Emporio Estate Group
Site internet développé par la société CHRONOTECH
En liaison permanente avec le logiciel Packimmo.fr
Accueil Emporio Estate Group Haussmann Prestige Paris Alliance France immobilière Chamonix Mont-Blanc Prestige Vingt Paris Haussmann Prestige Vineyards Haussmann Prestige Riviera Haussmann Prestige Africa Haussmann Prestige Mauritius Estimation Gratuite Nos services Nos équipes Notre barème d’honoraires Le mot du Président Les nouveautés Videos de visites Le Blog d'infos Nos partenaires Accès membres Accès intercabinet Nous contacter Mentions légales Plan du site